MESSAGES ET DEMANDES
DE LA PAGE CONTACT



Page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44



baldenberger - votre demande du 17/10/2016
id 1309

blason wihr au val

Bonjour,

Je peux vous envoyer en PJ les documents sur le blason de wihr au val

Lien vers la page du blason: cliquez ICI


Jean-Noel TABET - votre demande du 15/10/2016
id 1308

blasons du Rhone

Monsieur,
Avez-vous reçus les photos des blasons de Lissieu, St Georges-de-Reneins, St-Marcel-l'Eclairé et St-Loup.
Mon fichier n'est peut-être pas passé car je ne suis pas un as de l'informatique ! Cordialement. JNT

REPONSE (le 15/10/2016)
J'ai bien reçu votre e-mail, mais sans les blasons.
Je vais chercher de mon côté.


Cavelier patrick - votre demande du 14/10/2016
id 1307

Communication

Villers Saint Christophe ( code INSEE 02815 ). Ce village du Vermandois fut la
propriété de la Seigneurie des Sains puis des Bucy. Ces derniers portaient : " d'or à
dix billettes de gueules posées 4,3,2 et 1 " . Le métal du champ a été conservé.
Le dernier seigneur M. Vaillant portait :" d'argent à un croissant de gueules,
accompagné de trois roses du même ". Seules ces dernières ont été conservées.
Sous la Révolution,le village est rebaptisé Villers l'Uni.
Totalement détruit lors de la première guerre mondiale,le village est décoré de la
croix de guerre 1914-1918 en 1920.


Vergiat Sandrine - votre demande du 11/10/2016
id 1305

blason de Saint-Saturnin (63)

Bonjour,
Présidente de l'association des Amis du Vieux Pouilly, je viens de découvrir que le blason de Saint-Saturnin (63) se trouve peint dans l'église romane de Pouilly-lès-Feurs (42).
Savez-vous de quand date ce blason ?
Et avez-vous une idée de la raison pour laquelle il se trouve dans cette église (Pouilly est un prieuré dépendant de Cluny et fondé au XIème siècle) ?
Il y a un autre blason, mais je ne sais pas à qui il appartient.
D'avance je vous remercie pour votre réponse.
Cordialement.

Sandrine Vergiat

REPONSE (le 12/10/2016)
Il est fort possible qu'il s'agisse d'une coïncidence.
Quant aux blasons de l'église de Pouilly les Feurs, je ne suis pas très compétent! Cependant, sur le site Forez Info, il y a une explication.
Vous pouvez aussi contacter l'association Liger 42.


BRUN - votre demande du 10/10/2016
id 1304

Blason de Sourribes (F04211)

Bonjour, Je vous signale que la commune de Sourribes a un blason.

Il est visible sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Sourribes.

REPONSE (le 11/10/2016)
Ce blason faisait partie des 1600 et quelques qu'il me reste à mettre sur le site...

Lien vers la page du blason: cliquez ICI


Cavelier patrick - votre demande du 08/10/2016
id 1303

Communication

Lemè ( code INSEE 02416 ). Ce village de la Thierache a construit ses armoiries a
partir de celles du seigneur René de Guise et de l'abbaye cistercienne de Foigny. En
1161 le village de Lemè n'existe pas, le lieu inhabitè n'est qu'un terroir boisé. Son
propriétaire René de Guise,seigneur de Sains depuis 1158 en fait don aux moines de
l'abbaye de Foigny pour qu'ils y bâtissent une ferme et moyennant un terrage annuel
"levé à la treizième gerbe" soit une part de la récolte.
Ce seigneur portait " échiqueté d'or et d'azur de cinq tires au chef d'azur chargé d'une
croisette d'or". Lemé a gardé l'échiquetè en changeant métal et email . Le chef est
empruntè à l'abbaye de Foigny qui portait " d'argent à trois roses de gueules" . Lemé
n'a conservé que deux roses. La ferme fut désignée sous le nom de la Mer ou terre de
La Mer ( terra de Mari ) à cause de la présence d'une vaste mare qui a donné le nom
actuel du village.
On notera la présence d'un musée du protestantisme dans ce village;il nous rappelle
que la Thierache fut une des premières régions du royaume pénétrée par le calvinisme.
D'après : Maximilien Melleville. Dictionnaire historique de l'Aisne.1860 tome 2.


Cavelier patrick - votre demande du 07/10/2016
id 1302

Communication et demande

Cher Daniel,je te signale le blason officiel d'une commune de l'Aisne: Chery les Pouilly
visible sur le site officiel de Chery les Pouilly. Lapagelocale.com. ( code INSEE 02180 )
Aurais tu des renseignements sur le blason de Bezu le Guery ( code INSEE 02084 ) ?.

REPONSE (le 08/10/2016)
Merci pour ce lien!
Quant à Bézu le Guéry, je n'ai rien concernant cette commune.


Birebent - votre demande du 04/10/2016
id 1301

T

Bonjour Daniel.
Pourriez vous mettre sur votre site les blasons suivant:
09281 Sautel
11367 Saissac
11419 Villautou
11427 Villelongue-d'Aude
Par ailleurs concernant le blason de Puisieux-et-Clanlieu (02269) vous mentionnez les émaux mais il semblerait que vous les ayez omis dans le dessin.
Cordialement.
Christian.



MAILLEFAUD - votre demande du 03/10/2016
id 1300

CLUNY

Bonjour
J'utilise votre base de connaissance fréquemment pour associer à mes contacts le blason de leur ville.
Je viens de consulter celui de CLUNY, et il y a une erreur sur l'émail. Le champ est d'azur et non de gueule.
PS : je vous félicite pour le travail de collecte effectuer
Amicalement
A.M.


REPONSE (le 03/10/2016)
Je ne comprends pas votre remarque!
Le champ est bien d'azur, seule la variante (de D'Hozier) montre un champ de gueules.


Cavelier patrick - votre demande du 01/10/2016
id 1299

Communication.

Montigny en Arrouaise ( code INSEE 02511 ). Pendant un siecle,entre 1802 et 1902,ce
village du Vermandois s'est appelé Montigny Carotte ( ce qui explique la botte de
carottes au chef du blason). Une délibération du conseil municipal du 7 décembre 1901
demande le retour de l'ancien nom du village et le 3 novembre 1902 par décret,
Montigny en Arrouaise retrouve son nom.
L'intrusion de ce légume est le fait du maire du village,personnage facétieux : Nicolas
Claude Elliot surnomme l'abbé Elliot pour avoir fait ses études chez les bénédictins.Il
invité le premier préfet du département Jacques Édouard Dauchy a une partie de chasse.Ce dernier lui confie sa surprise devant l'abondante culture de carottes sur le
territoire de la commune. Le maire,capricieux adresse alors ses courriers en préfecture
sous le nom de Montigny Carotte.....et le préfet se prêtant au jeu lui répond de la même
manière !!!.Le nouveau nom est officialisé,et les cartes modifiées.
1902 est l'année du retour de la forêt d'Arrouaise représentée par trois chênes d'argent.
Ce nom d'origine celte désigne l'antique forêt qui séparait le peuple veromandui du
peuple atrébate. Le mont en pointe désigne le village installé sur une colline. Au XII.°
siecle le mot Aruisa devenu Arrouaise ( qui se prononce arroise) s'ajoute à Montigny.

D'après: Auguste Matton.Dictionnaire topographique de département de l'Aisne. 1871

Concepteur Norbert Quint.Deliberation municipale du 20 octobre 2006.
Village décoré de la croix de guerre1914 - 1918.





Cavelier patrick - votre demande du 30/09/2016
id 1298

Communication.

Puisieux et Clanlieu ( code INSEE 02629 ) . Ce village de la Thierache a adopté les
armoiries de la famille Fay d'Athies qui en fut propriétaire de 1417 à la Révolution. Cette
famille portait: " d'argent sème de fleurs de lys de sable" avec comme support deux
lions d'or armés et lampassés de gueules. En 1417 Blanche de Blois dame de Puisieux
prend pour époux Charles de Fay d'Athies seigneur de Marfontaine et lui apporte
Puisieux et Nouvion l'Abbesse ( aujourd'hui Nouvion et Catillon ).
Lors de la Révolution le dernier seigneur est un autre Charles de Fay d'Athies qui
porte le titre de marquis de Puisieux.
Clanlieu était un hameau constitué autour d'une ferme fortifiée bâtie par l'abbaye de
St Martin de Laon à partir de 1160. En 1734,l'abbaye et toutes ses propriétés sont
réunies à l'évêché de Laon.
Le 1° juin 1819 les communes de Puisieux et Clanlieu sont officiellement fusionnées.

PS:il ne reste plus qu'à installé la peinture...À bientôt pour de nouvelles découvertes.


Cavelier patrick - votre demande du 28/09/2016
id 1297

Communication

Montbrehain ( code INSEE 02500 ). Ce bourg du Vermandois dont le nom indique une
une montagne stérile "mons stérilis" a choisi de porter les armes de ses anciens
seigneurs. Au premier parti : les armoiries de la famille de Macquerel seigneur du lieu
pendant un siecle ( du denier quart du XVI° jusque la fin du XVII° siècle ) qui portait
" d'azur à trois maquereaux d'or couronnés de gueules et posés en pal".
Au second parti : les armoiries de Georges de Valpergue gouverneur de
La Capelle,seigneur de Presles et de Montbrehain. La famille Valpergue est originaire du Piémont ( Italie );passée au service des rois de France,elle se fixe dans l'Amienois
et le Soissonnais. Elle portait " fascé de gueules et d'or à une plante de chanvre de
sinople fleurie d'argent brochant sur le tout" Ainsi sont identifiés les poissons et la
" plante arrachée ". La fille de Georges de Valpergue,Madeleine apporte Montbrehain
a la famille de Fay en épousant en 1540 Josse de Fay. Cette famille précède pendant
une trentaine d'années (1540 - 1572 ) les Macquerel.
En 1572 c'est une Valpergue,Charlotte qui épouse Louis I de Macquerel seigneur de
Montbrehain.
Situé sur la ligne de front lors de la guerre de14-18, le village voit sa population
déportée en octobre 1918 pour servir d'otage aux troupes allemandes qui battent en
retraite .Il recevra la croix de guerre en 1920.


Munch - votre demande du 28/09/2016
id 1296

Blason de colombotte

Bonjour, je suis à la recherche du blason de ma commune car cela fait un an que je le chercher un vain...

auriez vous par hasard des informations a me communiquer?

département haute saone
commune colombotte 70240
situé entre calmoutier et saulx les vesoul et je me demandais si la commune serrai pas d'un point de vu héraldique rattacher à une de ces deux commune!

merci d'avance pour m'aider à avancer dans cette recherche

amicalement stef

REPONSE (le 28/09/2016)
Je ne connais pas de blason pour cette commune: il est probable qu'elle n'en possède pas comme nombre de petites communes.


Reynald TUILLET - votre demande du 28/09/2016
id 1295

Demande d'informations

Bonjour,

Nous avons découvert sur votre site le blason de notre commune : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=5307. Or, selon nos sources et nos archives, notre commune n'a pas de blason officiel. Ce blason est-il une création originale récente ? Ou est-ce véritablement un blason officiel et si oui quelles sont vos sources historiques locales ?

Vous remerciant pour votre réponse,

Cordialement,

Reynald TUILLET
Chargé de communication
Ville d'Arâches La Frasse (74)


franck richer - votre demande du 25/09/2016
id 1294

pourcy 51480

Bonjour,
Auriez vous le blason de cette commune s,il vous plait ... je ne le trouve nul par
merci et bien cordialement

REPONSE (le 25/09/2016)
A ma connaissance, cette commune ne possède pas de blason. Il est donc normal que vous ne le trouviez nulle part.


laborde-lagrave - votre demande du 23/09/2016
id 1293

drapeau de niort


Ou peut-on trouver , svp, le drapeau qui flotte sur la mairie de NIORT(79000)

avec mes remerciements pour votre réponse

REPONSE (le 24/09/2016)
Franchement, je n'en ai aucune idée!
Le mieux serait de se renseigner auprès de la mairie elle-même: mairie@mairie-niort.fr


villeseche - votre demande du 22/09/2016
id 1292

hérault

daniel

je rajoute d'autres anciennes localités citées dans l'armorial de j p et qui ont depuis soit disparu soit fusionné :

Boussagues
Levas
Mourcairol
Ribaute
St Amans de Teulet
St Gervais Terre Foraine
Ste Colombe
Villenouvette .

peux tu les mettre ?

merci .

jl v

REPONSE (le 23/09/2016)
J'en profite pour "revisiter" l'armorial de notre ami Jean-Paul.
Les blasons viendront au fur et à mesure.


villeseche - votre demande du 22/09/2016
id 1291

ramejan

bonjour daniel ,

dans son addenda à son ouvrage sur les blasons de l'hérault j p fernon a rajouté celui de RAMEJAN.

peux-tu le mettre sur ton site ?

d'avance merci .

j l v

Lien vers la page du blason: cliquez ICI


Cartier François - votre demande du 22/09/2016
id 1290

Blason de Léry en Côte d'Or

Bonjour,
Je suis le créateur du blason de ma commune: Léry en Côte d'Or, je suis surpris que la représentation que vous donnez du blason soit modifié par rapport à l'original, notamment le cerf et la feuille qui ne sont plus les mêmes!
Lorsque j'ai crée le blason, il s'agissait d'un cerf à la patte levée et non pas un cerf passant, de même il s'agissait d'une feuille de chêne et non pas d'une feuille de hêtre, les trois larmes ont également été modifiées!
Sur votre page, juste en dessous on voit le vrai blason, pourquoi ne l'avez vous pas représenté à l'identique?
Je vous remercie de bien vouloir me donner une réponse.

Cordialement,
François Cartier

REPONSE (le 22/09/2016)
Le blason est le texte et non le dessin qui en est sa représentation. Le dessin variera selon le dessinateur qui y mettra son style, son talent... Donc le dessin DOIT être différent, sinon ce serait une copie servile, voire un plagiat. Si le blason appartient à la commune, le dessin appartient à celui qui le réalise. C'est là toute la différence avec le logo qui, lui, est un DESSIN défini par une charte graphique et qui ne peut être représenté qu'identique à lui-même. Par contre, l'utilisation du blason doit être soumis à l'autorisation de son possesseur.
En héraldique, un animal passant est toujours représenté la patte avant dextre levée: ce qui est le cas du cerf!
OK pour la feuille de chêne au lieu de la feuille de hêtre que je vais corriger. Quant à mon dessin, mis à part la feuille, je ne corrigerai rien d'autre car, depuis que j'ai créé mon site, j'utilise toujours les mêmes éléments afin d'avoir une certaine unité d'ensemble.


Cavelier patrick - votre demande du 22/09/2016
id 1289

Communication

Château Thierry ( code INSEE 02168 ). Installée sur un rebord du plateau du Tardenois
la capitale du pays de l'Omois domine la rive droite de la vallée de la Marne. Le site est
fortifié dés le haut moyen- âge pour surveiller à la fois le trafic fluvial et le point de
passage sur la Marne. Une première mention du château date de 923 dans les Annales
de Flodoard qui parle d'un " castellum theodorici". Nous sommes donc en présence
d'armes parlantes. Les comtés de Vermandois puis ceux de Champagne à partir de
1022 donnent une impulsion au développement de la cité qui profite aussi de sa
proximité avec les foires de Champagne pour s'enrichir en percevant des taxes de péage. Le développement de la capitale du royaume entraîné la spécialisation du pays
de l'Omois dans le ravitaillement en produits agricoles ( surtout blé et vin) à un tel
point qu'au XVI° siecle on présente Château Thierry comme " la nourrice de Paris" .
En 1284 le comtè de Champagne entre dans le domaine royal avec le mariage de
l'unique héritière du comtè Jeanne de Navarre avec le futur roi de France Philippe IV le
Bel. La cité reçoit alors des fleurs de lys sur ses armoiries.
La devise de la ville date de 1526 lorsque le roi François I décidé décide de récompenser le duc de Bouillon,prince de Sedan ,Robert III de la Marck fidèle lors des
guerres d'Italie. Il lui donne la châtellenie de Château Thierry. Le duc prend pour devise
" Nul ne s'y frotte" adoptée par la cité. Deux branches de houx de sinople fruitées de
gueules constituent les supports des armoiries municipales. Vers 1555 on sait que la
ville portait " D'azur chargé d'une double branche de houx fruitée d'argent ,au chef de
gueules semé de fleurs de lis d'or".
Au XVII° siècle un autre duc de Bouillon Frédéric Maurice de la Tour d'Auvergne doit
céder sa principauté de Sedan pour avoir comploté contre le cardinal de Richelieu. En
compensation,il reçoit en 1647 les duchés d'Albert et de Château Thierry.Les Bouillon
conservent le duché jusque la Révolution.En 1793,la ville devient Château Égalité puis
Égalité sur Marne. En juillet 1918 la ville est la clé de la seconde bataille de la Marne
qui voit l'échec de la dernière offensive allemande ce qui vaut à la cité de recevoir la
Légion d'honneur.
D'après : Alexandre Eusebe Poquet.Histoire de Château Thierry 1839
: Michel Bur. La formation du Comtè de Champagne 950- 1150. Thèse de
doctorat Nancy 1977.
: François Blary.Chateau Thierry: des Comtes de Vermandois aux Ducs de
Bouillon.Thése de doctorat en archéologie Paris I 1999 .


Soulier - votre demande du 21/09/2016
id 1287

http://roch-jaja.nursit.com

Bonsoir
Avez-vous
LOUROUX de BEAUNE (03)
Merci

REPONSE (le 21/09/2016)
Je ne connais pas de blason pour cette commune.


Soulier - votre demande du 21/09/2016
id 1286

http://roch-jaja.nursit.com

Bonjour
Auriez-vous
REAU (77)
Cordialement

REPONSE (le 21/09/2016)
Je ne connais pas de blason pour cette commune.


SOULIER - votre demande du 19/09/2016
id 1285

http://roch-jaja.nursit.com

Bonjour,
Auriez-vous
SAINTE MESME (78)
Je vous l'avais demandé sous le département 91 : donc inconnu (en juillet)
Avec mes excuses
Cordialement

REPONSE (le 19/09/2016)
Je ne lui connais pas de blason.


Birebent - votre demande du 19/09/2016
id 1284

T

Bonjour Daniel.
Pourriez-vous mettre sur votre site les blasons de:
09089 Cazals-des-Baylès
09178 Malegoude
(Font partie de la communauté de communes du Pays de Mirepoix)
D'avance merci.
Christian.


villeseche - votre demande du 17/09/2016
id 1283

aujargues

bonjour daniel

merci pour les 2 blasons d'hier.

ce jour ma demande est différente : sait on à quoi correspondent les 2 écus accolés de la commun d'aujargues (30) ?

amitiés .

jl v

REPONSE (le 18/09/2016)
Je n'en ai aucune idée. Ces blasons viennent de Gaso (ancienne Banque du Blason) qui ne citait pas ses sources.
je ne l'ai trouvé nulle part ailleurs (si ce n'est Wikipedia qui a la même source que moi).

Par contre, deux de mes amis correspondants, que je remercie, signalent quelques pistes:

Pour le blason de gauche, je pense que ton correspondant devrait rechercher (en ce qui concerne l'écusson à l'arbre - un noyer - , du côté des Nogaret, Marquis de Calvisson, sgrs du lieu (armes premières, parlantes: noyer/Nogaret). Dans l'écartelé et dans le blason accolé, ce sont sans doute des ascendances ou des alliances.
(Jacques Dulphy)

Si cela peut aider JL Villesèche: il est à remarquer qu’il y a des similitudes entre le 1er blason d’Aujargues (30023) et celui de Calvisson en Vaunage (30062).
Notamment: le champ de Calvisson est repris aux 2e et 3e quartiers d’Aujargues dont les 1er et 4e quartiers (d’or à 3 lambels de gueules) sont repris dans l’écu en abîme de Calvisson, où, chez ce dernier, l’on retrouve aussi (2x) le même noyer terrassé de sinople.
(...) Site d'Aujargues et aussi le blason de J-L de Nogaret, l’abbé de Daujargues dans l’Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696) 14e volume, Languedoc (1ère partie), folio No 266.
(Serge Bacq)


SOULIER - votre demande du 16/09/2016
id 1282

http://roch-jaja.nursit.com

Bonjour
Auriez-vous
Lavoine (03)
Montcombroux les Mines (03)
Saint Pierre du Champ (03)
Bains(43)
Beaulieu (43)
Marigny l'Eglise (58)
Bourbon-Lancy (63)
Ferreol (63)
Grury (71)
Cordialement
Georges



REPONSE (le 16/09/2016)
A ma connaissance, Lavoine (03), Saint Ferreol des Côtes (63 - je ne connais pas de Ferreol dans ce département) n'ont pas de blason.
Je n'en connais pas pour Montcombroux les Mines (03), Beaulieu (03) Marigny l'Eglise (58) et Grury (71).
Bains, Bourbon Lancy (71!) sont déjà sur le site.


villeseche - votre demande du 16/09/2016
id 1281

montaren et st médiers

bonjour daniel ,

serait-il possible d'avoir séparément les blasons de montaren et celui de st médiers tels qu'ils avaient été "imposés" par les d'Hozier en leur temps ?

si oui , d'avance merci jl v

REPONSE (le 16/09/2016)
Voilà qui est fait!


Cavelier patrick - votre demande du 15/09/2016
id 1280

Commentaire

Coucy les Eppes ( code INSEE 02218 ). Au pied d'une butte isolée dans la plaine du
Laonnois,Coucy tire son nom du latin " cociacum " qui désigne une clairière dans les
bois. Ces bois se retrouvent dans le 3° écartelé sous la forme de deux glands de
sinople rappelant la proximité de la forêt de Samoussy et des bois de Mauregny en
Haye et Festieux. Eppes vient du latin Apia qui a donné apes: les abeilles dont une
est représentée dans le 2° écartelé.
La Seigneurie de Coucy les Eppes fut constituée tardivement en 1451. Dans le 1°
écartelé est représenté le château des anciens seigneurs. Il est appelé Montaigu car le
dernier seigneur du village appartenant à la famille de Miremont était aussi baron de
Montaigu.Le dernier écartelé montre la présence d'un moulin à vent encore en activité
au début du XIX° siècle. Aujourd'hui disparu,il n'en reste que la butte...dite du moulin.
D'après une monographie de Constant Basset instituteur en 1884.





Soulier - votre demande du 14/09/2016
id 1279

http://roch-jaja.nursit.com

Bonjour
Auriez-vous
VALLON PONT D'ARC (07)
Merci

REPONSE (le 14/09/2016)
Voilà!

Lien vers la page du blason: cliquez ICI


Cavelier patrick - votre demande du 11/09/2016
id 1278

Commentaire

Marle ( code INSEE 02468 ). Situé au contact du Laonnois et de la Thierache,ce bourg
surplombe la confluence de la Serre et du Vilpion. Cette position permettait le contrôle
des ponts et gués sur la Serre ainsi que le trafic intense sur cette rivière qui était une
importante voie de circulation médiévale au point d'être appelée " la rivière de Marle".
"Marna castellum" apparaît dans les documents au milieu du X° siècle mais n'est qu'un
poste fortifié sommaire. Du XI° au début du XV° siècle,la seigneurie appartient aux
sires de Coucy qui vont en faire un des quatre postes fortifiés de leur principauté avec
La Fere et Vervins. Cette transformation est le fait d'Enguerrand III surnommé le
bâtisseur qui fait construire une enceinte comportant trois portes: St Martin,Marie et
N Dame représentées par les trois tours attenantes ouvertes ajourées et maçonnées de
sable sur les armoiries. En 1400 la dernière héritière de la lignée des Coucy,Marie
mariée à Robert de Bar transmet Marle à son fils Robert de Bar qui érige la Seigneurie
en comté e 1413. Dés 1435 le comté passe dans la maison de Luxembourg St Pol.
Louis de Luxembourg par son mariage avec Jeanne de Bar fille de Robert devient le
Seigneur du comtè.Cinquante ans plus tard en 1487 nouveau basculement dans la
famille de Bourbon: François de Bourbon épouse Marie de Luxembourg. En 1607,son
arrière petit- fils Henri IV roi de France rattache le comtè de Marle au domaine royal,ce
que nous rappelle la fleur de lys d.or qui surmonte les trois tours attenantes.
D'aprés: Jacques Chaurand .Thomas de Marle sire de Coucy S I de Marle 1963
: Dominique Barthélémy.Les deux âgés de la Seigneurie banale.Pouvoir et
Société dans les terres des sires de Coucy XI° - XIII° siècle.Thése de
doctorat Sorbonne 1984.
: Alain Saint Denis. Apogée d'une cité: Laon et son pays XII et XIII° siècles
Presse universitaire de Nancy 1994.




Page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44