02 173 - CHAUNY
Chef-lieu de canton (Aisne)

D'azur à la tour d'or, ouverte, ajourée et maçonnée de sable, accompagnée de sept fleurs de lis, trois sur chaque flanc en pal et une en pointe.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Les armoiries de Chauny sont l'illustration de sa devise «LILIA CALNIACIS VALIDAE SUNT TURRIBUS ARCES» ( les lys sont de solides défenses pour les tours de Chauny). CALNIACIS désigne l'antique CALNIACUM de l'itinéraire d'Antonin ancien nom de Chauny.
Par ordonnance du 7 décembre 1818, le roi Louis XVIII autorise la ville à reprendre ses anciennes armoiries "d'azur à une tour maçonnée et ajourée d'une porte et de deux fenêtres de sable,accompagnée de sept fleurs de lys d'or posées en orle (trois de chaque côté et une en pointe de l'écu)".
Surnommée Chauny la vapeur au XIXe siècle en raison de son développement industriel, la ville sera presque entièrement dynamitée par les allemands en 1917 dans le cadre de leur repli stratégique sur la ligne Hindenburg.
D'après: Maximilien Melleville, Histoire de la ville de Chauny, 1851 (réédition 1993 ) et Abbé Jean Tupin, Chauny et ses environs 1955 ( réédition 1998).
(Patrick Cavelier)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
32e volume, Soissonais - Ile de France, folio No 68.



Billet de nécessité, 1914.
(Photo Numis' Collection, avec leur aimable autorisation)

* * *

Sources: DH

Mise(s) à jour:
24/07/2016 Ajout d'un commentaire et d'un document.
26/04/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright