80 649 - QUEND
TCHIN
(Somme)

(1970) Parti d'or et de sinople, à deux poissons nageant l'un au dessus de l'autre, de l'un en l'autre.

Décorations:
Croix de guerre 1939-1945.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Adoptées le 25 septembre 1970 d'après un scel aux causes de la commune de Quend.

Quend (aujourd'hui, Quend Ville, et non sa station balnéaire de Quend-Plage) était jusqu'à la Révolution le village principal d'une commune libre qui regroupait l'ensemble des villages, hameaux et fermes du Marquenterre, cette partie du Ponthieu côtier située entre la Somme et l'Authie.
En 1199, le comte de Ponthieu, Guillaume II, concède à ce lieu un charte au prix de laquelle tous les habitants du Marquenterre obtenaient la libre jouissance et la propriété héréditaire des terres qu'ils pouvaient cultiver, acquérir, ou gagner sur la mer.
C'est du scel aux causes (sceau aux jugements) de "la commune de Marquenterre" , du XIIIe siècle, que s'est inspirée la municipalité de Quend quand elle a adopté, le 25 septembre 1970, le blason communal moderne. Ce sceau, à deux poissons, est évoqué par Alfred Dufételle (Monographie de Quend, 1907) qui n'en donne pas la source. Peut-être s'agit-il du contre-scel de 1328, puisque l'on trouve chez Augustin Thierry (Recueil des monuments inédits, 1870) mention du contre-scel du Marquenterre qui, en 1328, porte la mention "Secretum Maresquina Terra", tandis que le sceau représente un cavalier armé. Mais Augustin Thierry ne décrit pas ce contre-sceau. Il n'y a pas lieu de douter de Dufételle, qui était aussi l'instituteur de la commune.
La commune de Marquenterre s'appliqua durant tout l'Ancien régime à gagner des terres sur la mer; d'où sans doute ce blason "parti" (terre-mer) et ces poissons de mer: la mer entre en terre.
(Jacques Dulphy)

(Voir aussi Quend-Plage-les-Pins)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Plaque de rue.
(Photo Jacques Dulphy, 2011)



Article de presse "Nos villages vus du ciel"
paru dans L'Action Agricole picarde du 1er juin 2012.
On remarquera, à gauche, que le blason avec un voilier et un sapin,
parfois attribué à tort à la commune de Quend, est bien celui
que s'est composé (dans les années soixante) le Camping privé de la Dune-Fleurie
(Quend Plage les Pins, publicité sur ce même document).
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)



Dessin de Mireille Louis dans l'Armorial de la Somme.

* * *

Sources: AD

Mise(s) à jour:
13/09/2014 Ajout d'un commentaire et de deux liens.
07/06/2012 Ajout de deux documents.
04/03/2012 Ajout de commentaires.
29/10/2011 Ajout d'un document et suppression de la devise (slogan de la station)
02/01/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright