62 906 - ZUTKERQUE
(Pas de Calais)

Coupé: au 1er d'or à trois quintefeuilles d'azur rangées en chef, au 2e d'azur à la tête de loup arrachée d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome II, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 231.

Avec quelques modification, les armes de Charlotte de Lauretan de Draecke ont été adoptées, tout naturellement, par la commune de Zutkerque.
Les De Lauretan étaient seigneurs et châtelains du lieu, et portaient: d'azur à trois quintefeuilles d'or, au chef d'or à trois quintefeuilles d'azur rangées en fasce (ou: d'or à trois quintefeuilles d'azur rangées en fasce, coupé d'azur à trois quintefeuilles d'or).
"Charlotte de Lauretan était issue d'une famille qui possédait, depuis 1775, le château et le domaine de Zutkerque (...). Ayant adopté les habits masculins à la sortie de chez les soeurs, elle se laissa marier au baron de Draecke, seigneur d'Oudezeele, mais le curé ne voulut pas [dans une premier temps] marier deux personnes en costume d'homme (...). Son habitude de monter à cheval ne lui permit jamais d'avoir d'enfants. Les époux se séparèrent à l'amiable et le baron s'en retourna vivre à Oudezeele où il mourut en 1788. (...) Grande chasseuse de loups, son équipage en tua, dit-on, 624 entre Arras et Douai. La baronne détruisit tous les loups de la forêt d'Eperlecques. (...) Les têtes de loups, clouées et desséchées, décoraient affreusement le portail de son château de Zutkerque." (Les loups dans la Somme [et en Picardie] Jacques DULPHY, Colombel, 1987).
Lieutenant de louveterie par le prête-nom du vicomte d'Artois, son parent, Charlotte de Lauretan de Draecke, épargnée par la Révolution "par utilité publique" pour pouvoir continuer ses courres au loup, restée décidément "masculine" jusqu'à la fin de ses jours, mourut en 1823 à l'âge de 75 ans et fut inhumée au cimetière d'Audruicq.
Par une tête de loup, qui remplace trois quintefeuilles des armes familiales, la commune de Zutkerque rend hommage à la plus célèbre de ses enfants, qui conserve dans la région le surnom de "Diane de Brédenarde" ou de "Baronne aux loups".
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2011.



Armes de la famille De Lauretan.
Gouache de Marcel Stiennon (sans date, vers 1975).
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: SI AD

Mise(s) à jour:
11/01/2017 Ajout d'un commentaire et d'un document.
02/11/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright