62 080 - BAPAUME
Chef-lieu de canton (Pas de Calais)

D'azur à trois mains appaumées d'argent, dont une senestre et une dextre en chef et la 3e dextre en pointe.

Décorations:
Légion d’honneur (10/10/1919).
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Il existe, au sujet des armes de la ville de Bapaume –qui sont, d'évidence, depuis et avant que le sceau de la ville ne montrât déjà trois mains appaumées, des armes parlantes– une légende héraldique comme il en existe parfois de curieuses pour les armes de villes ou des familles.
Cette légende, qui n'est à prendre que pour ce qu'elle est, raconte que jadis, la grande forêt d'Arrouaise qui entourait la cité était un repaire de brigands, dont le plus terrible était le géant Béranger, entouré de sa bande. Arriver à Bapaume, sain et sauf et la bourse intacte, venant d'une autre ville, tenait du prodige; aussi, les voyageurs entiers étaient-ils accueillis, depuis les remparts, par les applaudissements des gens du bourg. D'où le nom du lieu et les armes de la ville: Bappalmes, puis Bapaume.
(Jacques Dulphy)

Armorial du Pas-de-Calais, tome I, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 24.

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2012.



Blason sculpté (photo Jacques Dulphy, 2012).



Enveloppe de mairie, 2007.



Le sceau de Bapaume au XIIIe siècle, Archives du Pas-de-Calais.
(Photo Gérard Bacquet)

* * *

Sources: SI ML

Mise(s) à jour:
01/01/2015 Ajout d'un commentaire.
08/10/2012 Ajout de quatre documents.
14/09/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright