80 829 - Y
(Somme)

D'azur à trois chevrons d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

La famille De Y, dont la commune relève les armes sans modification, est apparue avec ce nom au XIVe siècle.
Drouart de Y, seigneur du fief de Y, serait le premier de la lignée, mentionné sur un dénombrement de 1340. Cette famille a donné plusieurs maïeurs à Saint-Quentin. François de Y, seigneur du fief de Y, de Marimont (Lesdins, 02) et de Nouvion-le-Comte (02) semble être le dernier du nom, vers 1550, à se prévaloir de la seigneurie du lieu. Des épitaphes armoriées de cette famille sont visibles, ou l'étaient encore au XIXe siècle, dans les églises de Saint-Quentin et de Falvy, dont les De Y furent châtelains. Jougla de Morénas (Grand armorial de France, tome III, 1935) évoque cette famille, avec ces armes, à l'entrée "Dey, alias De Y". Il mentionne notamment l'un des derniers porteurs du nom: Jean-Quentin de Y, né en 1772, fils de Jean-Joseph, écuyer,seigneur d’Espinoy, du Sart, d’Hinacourt (02) et d'autres lieux né en 1714 à Saint-Quentin. Il ne précise pas que Jean-Henry-Quentin de Y, son neveu, né en 1850 à Saint-Quentin, mourut célibataire en 1912 dans cette même ville, et dernier du nom.
(Jacques Dulphy)

Voir aussi la commune de Seboncourt (02).

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2012.

* * *

Sources: SI

Mise(s) à jour:
30/03/2012 Ajout d'un document, d'un commentaire et d'un lien.
18/03/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright