80 365 - FRICAMPS
(Somme)

De gueules à la bande d'or, chargée en chef d'une étoile de sable, accompagnée de huit croisettes d'or ordonnées en orle.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Dans les armes de la famille de Frécamps, les croisettes sont recroisetées et il n'y a pas d'étoile (Brian Timms)
Les armes de la commune s'inspirent et combinent les armes de deux familles qui ont possédé, en tout ou partie la terre du lieu : les De Fricamps et les De Moyencourt. Ces deux familles furent plusieurs fois alliées Les De Moyencourt, qui étaient issus des Turel de Poix, portaient : de gueules à la bande d'argent, chargée en chef d'une croisette fichée de sable à plomb, au chef d'or chargé de trois croisettes potencées de sable. Les Fricamps, quant à eux, portaient : de gueules à la bande d'or accompagnée de six croisettes recroisettées au pied fiché du même rangées en orle. Hector de Moyencourt, né en 1448, écuyer, seigneur de Moyencourt en partie est aussi seigneur du fief de Saint-Martin à Fricamps. La plus grande partie de la seigneurie de Fricamps était déjà passée en 1320 aux De Sarcus, par le mariage de l'héritière de la famille De Fricamps. La commune de Fricamps, outre le fait d'avoir combiné à juste raison les armes des De Moyencourt et des De Fricamps, a changé les croix recroisettées au pied fiché pour des croisettes ordinaires, et a remplacé la croisette de sable sur la bande par une étoile du même. La commune de Moyencourt (80) (voir ce nom), pour sa part, a repris telles les armes des De Moyencourt.
(Jacques Dulphy)

* * *

Sources: BB

Mise(s) à jour:
16/01/2012 Ajout de commentaires.
18/03/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright