80 248 - DOMPIERRE SUR AUTHIE
(Somme)

D'or à trois fasces de gueules.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Tout comme Rambures (dans le même département) la commune a relevé les armes de la famille Rambures.
La commune n'a jamais utilisé "D'azur semé de fleurs de lis d'or" (donné par Wikipédia).
Les sites sur Internet ont attribué à peu près tout à la commune de Dompierre-sur-Authie: un semé de fleurs de lys, un parti fleurdelysé et fascé, etc. Rien de tout cela n'a constitué les armes de la commune de Dompierre, qui fait usage sur ses documents et pour décorer sa salle municipale, d'un blason d'or à trois fasces de gueules.
La commune porte le même blason que la commune de Rambures (80) et pour cause: ce sont les armes de la famille De Rambures, de la branche aînée.
Le premier connu du nom, Anseau de Rambures, seigneur de Rambures, est cité en 1058. Les De Rambures furent seigneurs de Rambures jusqu'au dernier du nom en 1676; les mêmes furent aussi seigneurs et châtelains de Dompierre de 1415 à 1676. Le père d'André, premier du nom parmi les seigneurs de Dompierre, était David de Rambures, époux de Catherine d'Auxi, grand maître des arbalétriers de France, tué à Azincourt (1415) avec trois de ses fils et son beau-père Philippe d'Auxi, seigneur de Dompierre, et que Shakespeare mettra en scène en 1599 dans sa pièce "Henry V" sous le nom de "Lord Rambures".
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Salle municipale.
(Photo Jacques Dulphy, 2011)



Armes de la famille De Rambures sculptées sur une clé de voûte
(XVe ou XVIe siècle) de l'église Saint-Pierre de Dompierre-sur-Authie.
Les tenants sont deux lions, le cimier une tête d'oiseau dans un vol.
(Photo Jacques Dulphy, 2013)

* * *

Sources: ML

Mise(s) à jour:
05/06/2013 Ajout d'un document.
27/12/2011 Ajout de commentaires.
08/03/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright