80617 - PARVILLERS LE QUESNOY
(Somme)

(2022) D'or à trois chevrons d'azur entravaillés avec un chêne de sinople englanté du champ, passant sous le deuxième chevron et brochant sur les deux autres.

Décorations:
Deux croix de guerre 1914-1918: Parvillers et Le Quesnoy en Santerre.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Jacques Dulphy et Daniel Juric.
Adopté le 17 mai 2022.

La commune de Parvillers-le-Quesnoy est née de la fusion, en 1969, des communes de Parvillers et du Quesnoy-en-Santerre. Ce blason associe, par le biais d'un "entravaillé" (entremêlement) deux symboles évoquant les deux communes originelles.
Les trois chevrons d'azur (bleu) sur champ d'or (jaune) évoquent la famille De Rely [éteinte au XIXe siècle], dont étaient issus les anciens seigneurs de Parvillers (XVIe et XVIIe siècles), et qui portait: "D'or à trois chevrons d'azur". Le membre le plus notable de cette famille parmi les seigneurs de Parvillers fut Louis de Rely, né avant 1542. Il était homme d'armes des ordonnances du roi, et prit part aux batailles de Saint-Denis et de Dreux. En 1585, il fut établi lieutenant de la garde de la ville d'Amiens. Il était le fils de Jean de Rely (lui-même seigneur de Parvillers) et de Marguerite de Raincheval. Il avait épousé en 1562 Marguerite de La Fosse. Son premier fils, Antoine, devint après lui seigneur de Parvillers.
Le chêne (ici dessiné de manière héraldique, et non "au naturel") évoque Le Quesnoy, étymologiquement: "lieu planté de chênes".
(Jacques Dulphy)

* * *

Sources: AO

Mise(s) à jour:
21/06/2022 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright