02 631 - QUIERZY
(Aisne)

D'azur à la fasce d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

La commune de Quierzy relève et inverse les couleurs de la famille De Quierzy, ou De Chérisy, dont est issu notamment Nivelon de Querzy ou de Chérisy, mort en 1307 à Bari, 60e évêque de Soissons et croisé, fils de Gérard II, seigneur de Quierzy et d'Agnès de Longpont.
(Jacques Dulphy)

Ce modeste village entre Noyon et Chauny a été l’un des palais préférés des rois carolingiens. D’abord villa royale mérovingienne, Quierzy devient palais impérial et l’un des berceaux de la dynastie carolingienne au point que certains historiens y font naître le futur Charlemagne entre 742 et 748.
D’importantes décisions seront prises à Quierzy comme la création des États Pontificaux par Pépin le Bref et le pape Étienne II en 754; ces états vont perdurer jusque 1870.
En 877, le roi Charles le Chauve y signe le "cartulaire dit de Quierzy" qui rend les fonctions comtales héréditaires et ouvre la voie à la féodalité qui ne sera remise en cause qu’avec la Révolution.
Ce sont les capétiens qui vont abandonner Quierzy donné à l’évêque de Noyon. Au milieu du XIIe siècle, le lieu passe entre les mains de la puissante famille des Chérisy (Quierzy) jusqu’au milieu du XIVe siècle.
D’après:
- Maximilien Melleville, Notice historique sur Quierzy, Paris, 1853.
- Abbé N. Callet, d’après les notes de l’abbé d’Étampes Th. Carlet, Annales de Quierzy, Comite historique et archéologique de Noyon, Chauny, 1935.
- Reinhold Kaiser (université de Bonn), Aspects de l’histoire de la Civitas Suessionum et du diocèse de Soissons aux époques romaines et mérovingiennes, Cahier archéologique de Picardie, 1974 volume I nº1.
(Patrick Cavelier)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2017.

* * *

Sources: SI

Mise(s) à jour:
26/12/2017 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright