02 755 - URCEL
(Aisne)

D'or à trois urcéoles [pots à vin] de gueules; au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or et à la croix brochante d'argent chargée d'une crosse de gueules.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Le site de la commune reprend le dessin erroné de Wikipédia montrant un "coupé" au lieu d'un "chef".

L'étymologie du nom de la commune vient du latin urceu qui signifie poterie. Les urcéoles de gueules des armoiries rappellent l'activité de sept fabriques de poteries vernissées vers 1825 en relation avec la viticulture locale. Le déclin de cette dernière entraîne la disparition des fabriques à la fin du XIXe siècle.
L'or du champ évoque le sol sablonneux d'une grande partie du terroir communal.
Le chef reproduit les armoiries des évêques de Laon dont dépendait la seigneurie d'Urcel.
L'historien du Laonnois Maxime de Sars, natif d'Urcel (1886-1960), est le concepteur des armoiries et son beau-frère René Trochon de Lorière le dessinateur.
Évacué en 1917,le village est en grande partie détruit ce qui lui vaut de recevoir la Croix de guerre le 17 octobre 1920.
D'après Maxime de Sars, Urcel et son église, 1935.
(Patrick Cavelier)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2017.



Enveloppe de mairie, 2000.



Livre de Maxime de Sars, 1935.

* * *

Sources: SI EM

Mise(s) à jour:
16/10/2017 Ajout d'un commentaire.
15/10/2017 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright