02 667 - SACONIN ET BREUIL
(Aisne)

(1993) De gueules au preux chevalier tenant de sa main dextre une épée basse et de sa main senestre un bouclier, affrontant un monstre sous la forme d'une lionne rampante attenant à senestre, le tout d'or, sur une terrasse du même.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Enregistrées le 22 mai 1993 par le Conseil Français d'Héraldique.

Les armoiries de la commune s'inspirent de l'un des quatre chapiteaux des colonnes soutenant le clocher de l'église romane. Il représente un chevalier portant épée et bouclier faisant face à un énorme monstre devenu une lionne sur les armoiries.
L'église de Saconin dédiée à saint Gervais et saint Portait appartenait à l'abbaye St Jean des Vignes de Soissons. On sait qu'elle fut construite entre 1135 et 1140. Au même moment, va naître à 25 km au Nord de Saconin une légende: Enguerrand II seigneur de Coucy entre 1130 et 1149 aurait tué une bête féroce qui terrorisait le pays. Le monstre -la rumeur parlait d'un lion- est tué en forêt de Prémontré sur les terres de l'abbaye de Nogent sous Coucy. Avant la destruction du donjon du château de Coucy en 1917, on pouvait admirer sur le tympan de la porte un chevalier affrontant un lion. Légende et chapiteau étant contemporains on peut émettre l'hypothèse d'un lien plus que troublant.
En 1873 les deux communes de Saconin et de Breuil sont réunies en une seule entité.
(Patrick Cavelier)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Blason sur le blog de la commune, 2017.

* * *

Sources: CF

Mise(s) à jour:
01/02/2017 Ajout d'un commentaire et d'un document..
17/02/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright