02 205 - COLLIGIS CRANDELAIN
(Aisne)

(1931) Parti: au 1er d'argent à deux épées de gueules passées en sautoir, surmontées d'une losange du même, soutenues du mont de trois coupeaux de sinople, ouvert du champ et mouvant de la pointe, au 2e d'azur à la crosse d'or et à la fleur de lis du même brochant sur la pointe de la crosse et à la rivière ondée en fasce d'argent brochante.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918 (Colligis).
Croix de guerre 1914-1918 (Crandelin et Malval).

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armoiries adoptées le 19 mars 1931 par le conseil municipal sur une proposition du maire René de Laminiére,approuvées par le préfet de l'Aisne le 14 juin 1931.
Le parti dextre concerné Colligis et le parti senestre Crandelain.
-Au 1er du parti,les deux épées rappellent les combats de 1914-1918. La losange est empruntée à la famille de Lespinay originaire du Vermandois ,seigneur de Colligis de 1750 jusqu'à la Révolution et qui portait: d'argent à trois losanges de gueules. Le mont ouvert du champ représente la carriére du Mont de Colligis célèbre pour son banc de calcaire grossier du Lutécien (étage du Tertiaire) exploité dés le haut Moyen-Âge.
-Au 2e du parti, la crosse fait référence à l'abbaye St Jean de Laon propriétaire du village jusqu'à la Révolution et qui portait: d'azur à une crosse d'or posée en pal, cantonnée de quatre fleurs de lys du même et chargée sur le fut de deux autres fleurs de lys aussi d'or brochant sur le tout. La fasce ondée représente la rivière Ailette qui traverse la commune.
Ces deux villages sont détruits par la guerre, Crandelain plus que Colligis, au point que l’État classe en «zone rouge» la quasi moitié de son territoire. Les habitants vont refuser cet arrêt de mort. Avec Colligis et Pancy, ils créent une coopérative de reconstruction. Aidés par Haguenau puis par le département du Puy de Dôme, ils mènent à bien la reconstruction achevée dix ans plus tard en 1931. Cependant un décret du 9 septembre 1923 a supprimé la commune de Crandelain rattachée à Colligis. Les deux communes ont reçu La Croix de Guerre le 17 octobre 1920 ce qui explique leur présence sous les armoiries.
D'après: Hennezel d'Ormois, La commune de Colligis Crandelain, ses armoiries et souvenirs militaires de son histoire, Soissons 1932, (dessin d'Eugene Harot) et Maxime de Sars, Lucien Broche, La commune de Colligis Crandelain, 1934.
(Patrick Cavelier)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

Sources: SI TR

Mise(s) à jour:
11/01/2017 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright