02 416 - LEME
(Aisne)

Échiqueté de sable et d'argent; au chef d'argent chargé de deux roses de gueules.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Ce village de la Thiérache a construit ses armoiries à partir de celles du seigneur René de Guise et de l'abbaye cistercienne de Foigny.
En 1161 le village de Lemé n'existe pas, le lieu inhabité n'est qu'un terroir boisé. Son propriétaire René de Guise, seigneur de Sains depuis 1158 en fait don aux moines de l'abbaye de Foigny pour qu'ils y bâtissent une ferme et moyennant un terrage annuel «levé à la treizième gerbe» soit une part de la récolte.
Ce seigneur portait échiqueté d'or et d'azur de cinq tires au chef d'azur chargé d'une croisette d'or. Lemé a gardé l’échiqueté en changeant métal et émail. Le chef est emprunté à l'abbaye de Foigny qui portait d'argent à trois roses de gueules. Lemé n'a conservé que deux roses.
La ferme fut désignée sous le nom de la Mer ou terre de La Mer (terra de Mari) à cause de la présence d'une vaste mare qui a donné le nom actuel du village.
On notera la présence d'un musée du protestantisme dans ce village;il nous rappelle que la Thiérache fut une des premières régions du royaume pénétrée par le calvinisme.
D'après: Maximilien Melleville, Dictionnaire historique de l'Aisne,1860, tome 2.
(Patrick Cavelier)

* * *

Sources: WP

Mise(s) à jour:
09/10/2016 Ajout d'un commentaire.
09/11/2014 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright