02 226 - COURMELLES
(Aisne)

D'argent au vase de gueules.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

La commune a choisi de représenter sur son blason le célèbre «vase de Soissons» en prenant comme modèle, le vase représenté sur l’un des trois bas-reliefs du monument aux morts de la grande guerre de Soissons,œuvre du sculpteur Raoul Lamourdedieu, achevé en 1926.
L’épisode du vase de Soissons nous est rapporté par Grégoire de Tours dans son Histoire des Francs, livre 2, chapitre 27. Histoire déformée,transformée en légende par son auteur qui fait passer un message: ce roi encore païen est déjà respectueux de l’Église et de ses biens. Il répond favorablement à la demande de l’évêque Rémi de Reims lui demandant de restituer un vase précieux dérobé à l’évêque de Soissons lors du pillage de la ville en 486 .Selon la coutume le roi est autorisé à prélever 1/7e du butin avant le partage collectif. Un seul guerrier aurait refusé frappant le vase en déclarant «Tu n’auras que ce que le sort t’attribuera». Le vase sera finalement restitué. Il est nommé «urceus» ce qui désigne plus un calice ou une grande coupe qu’un vase.
D’après: Marie Céline Isaïa Remi de Reims, Mémoire d’un saint, histoire d’une église, Éditions du Cerf, 2010.
(Patrick Cavelier

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Photo aimablement transmise par ?

* * *

Sources: ML

Mise(s) à jour:
18/02/2018 Ajout d'un commentaire.
02/10/2012 Ajout d'un document.
23/01/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright