02 066 - BENAY
(Aisne)

D'azur à trois besants d'or surmontés d'un lambel du même.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Au Sud de Saint-Quentin, cette commune de l’ancien Vermandois a relevé en les modifiant,les armoiries de ses anciens seigneurs: les d’Amerval qui portaient d’argent à trois tourteaux de gueules (armoiries reprises par la commune de Liancourt Fosse (80).
Connus depuis le XIVe siècle, les d’Amerval sont originaires du Cambresis et se fixent en Picardie au XVe siècle. En 1540, Gabrielle de Mousquet, baronne de Benay, se marie avec Philippe d’Amerval, écuyer, seigneur de Liancourt et de Surfontaine, et lui apporte la seigneurie qui restera dans la famille jusque 1611. Marie d’Amerval, fille du premier mariage de Nicolas d’Amerval avec Anne Gouffier de Crevecoeur, se marie à 20 ans avec Isaac de Rouvroy de Saint-Simon, seigneur de Clastres. La seigneurie de Benay passe alors dans cette famille.
Les tourteaux des armoiries sont devenus des besants d’or et le champ d’argent est passé à l’azur. Un lambel aussi d’or est venu briser l’ensemble.
D’après: P. Louis Lainé, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, 1829.
Commune décorée de La Croix de guerre 1914-1918 (décret du 17/10/1920)
(Patrick Cavelier)

* * *

Sources: TR

Mise(s) à jour:
08/04/2018 Ajout d'un commentaire.
23/01/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright