62 455 - HOCQUINGHEN
(Pas de Calais)

D'azur à la bande d'or chargée de trois trèfles de sinople posés à plomb et accompagnée de deux chevronnels alésés d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome II, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 94.

Le "chevronel alésé" est un meuble rare en héraldique municipale. Seule la commune d'Hocquinghem semble en porter, au nombre de deux. Mais elle les blasonne en simples chevrons (Armorial du Pas-de-Calais, 1996, tome II), à l'initiative des rédacteurs de cet armorial, qui ont eux-même "imposé" et dessiné ces armes.
Ainsi, la commune associe, à leur suggestion, les armes de deux de ses anciennes familles seigneuriales, à l'exception de la plus ancienne: la famille D'Hocquinghen.
Ces familles sont: les De La Folie (ou Delafollye, Delafolye, De la Folye..., présents à Hocquinghen aux XVIIe et XVIIIe siècles (d'azur au chevron d'argent, accompagné de trois trèfles d'or, d'après l'Armorial) et les De Licques, seigneurs au XVIe siècle "qui portaient un bandé d'or et d'azur" (Armorial) quant on les connaît mieux, depuis le début du XIVe siècle, blasonnant d'argent à trois bandes d'azur, à la bordure [engrêlée] de gueules.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site de la Communauté de Communes des Trois Pays, 2016.

* * *

Sources: AD SI

Mise(s) à jour:
07/11/2016 Ajout d'un commentaire, de deux liens et d'un document.
20/11/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright