62 317 - ETAING
(Pas de Calais)

D'azur à trois fleurs de lis d'argent; au franc-canton de gueules au lion d'or et bordé du même; le tout enfermé dans une bordure d'or.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome I, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 68.

Marie-Josèphe-Bernardine Mertens, issue d'une famille lilloise et titulaire de la seigneurie d'Etaing, fut marraine en 1751 de la nouvelle cloche de l'église. Il était inscrit sur cette cloche, détruite avec l'église Notre-Dame par les obus allemands de 1917, que la marraine était: "dame des ville et châtellenie de Lescluse (lire: Lécluse), Ethain (Etaing), Dury, Eterpignies (Eterpigny), Tortequesne, Espignoy (Epinoy), appendances et dépendances". En 1749, la même "Madame Martens" parraine déjà la cloche de l'église de Lécluse, au titre de "dame de la terre et Châtelenne de Lescluse".
Les armes de la famille Mertens figurent deux fois dans l'Armorial général de France de Charles d'Hozier (édit de 1696), au volume des Flandres. Elles sont d'azur à trois fleurs de lis d'argent; au quartier de gueules au lion d'or et bordé du même; le tout bordé d'or.
Sur le blason adopté par la commune, le quartier est devenu canton, et est passé de senestre à dextre.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2013.



Blason sur le site de la commune, 2013.



Blason de la famille Mertens.
Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
12e volume, Flandres, folio No .240

* * *

Sources: SI AD

Mise(s) à jour:
05/02/2017 Ajout d'un commentaire et d'un document.
16/02/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright