80 638 - POTTE
(Somme)

(1992) D'or à la barre de sinople chargée de trois pots de sable.

Variante1: D'or à trois pots de sable. (BB)
Variante 2: D'or à la bande de sinople chargée de trois pots de sable.


Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Les armoiries de Potte sont issues du blason des seigneurs de Potte: «d’or à la bande de sinople chargée de trois pots de sable».

Les armes de la commune de Potte "d'or à la bande de sinople chargée de trois marmites, ou pots, de sable" ont été adoptées en 1992.
Certaines publications précisent que ces armes s'inspirent de celles d'une famille "De Potte", seigneur du lieu.
D'abord, le sable sur le sinople présente une erreur d'enquerre qu'aucune ancienne famille picarde n'a jamais commise. Quant au fait que ce blason soit inspiré des armes d'une famille du lieu, là, c'est moins sûr encore. Il semble qu’on se soit quelque peu trompé, en ce qui concerne les seigneurs et le blason communal de Potte. Mais les erreurs viennent de loin.
L'histoire communale, largement diffusée par l'abbé Decagny (L'Arrondissement de Péronne, 1844) assure, heureux sans doute d'une telle parenté, que Marie de Potte, "fille du seigneur du lieu" (au prénom et aux ancêtres inconnus) épouse en 1362 son presque voisin, Jean III, seigneur de Ham. Il existe à la même époque, et du même âge, une "Marie de Pottes", fille du seigneur de Pottes, dans le Hainaut (aujourd'hui en Belgique Wallone) qui épouse... le même Jean de Ham!
On trouve bien un Henri de Potes (ou De Pottes) capitaine du château de Coucy en 1402, mais celui-là n'est pas plus Picard que les autres, mais Hennuyer lui aussi!
D'ailleurs, le village de Pottes en Hainaut, devenu commune de Pottes en Belgique, puis section de la commune belge de Celles, a reçu en 1924 par arrêté royal, un blason "burelé d'argent et d'azur (qui est le blason des De Pottes en Hainaut, moderne), à la bande de gueules brochante sur le tout chargée de trois marmites, ou pots, d'or" (qui est inspiré du blason des De Potte en Hainaut ancien).
Curieux comme cette bande "aux trois marmites" d'un blason communal belge se retrouve aujourd'hui sur les armes d'un village picard du même nom, à 150 km de distance!
La famille De Potte picarde, si tant est qu'elle ait jamais existé (ce n'est absolument pas sûr), aurait porté "d'or à trois marmites de sable", et c'est de ces armes que s'est inspirée la commune en 1992: mais il y a confusion une fois encore, car ce sont les armes, façon ancienne, des De Potte de Belgique!
Pour autant, Potte, dans la Somme, peut très bien se satisfaire, et s'enorgueillir, de son blason actuel; l'héraldique municipale est partout truffée de ces confusions et de ces anecdotes. A l'enquerre près (il suffirait de changer les chaudrons en argent ou en or!), ce blason constitue de jolies armes parlantes; l'or peut évoquer la terre à blé du Santerre, et la bande de sinople peut symboliser la "chaussée de Beaulieu", ancienne voie de Paris vers le nord, actuelle route départementale 35.
(Jacques Dulphy)

Remarque: si le blasonnement donne une bande, c'est pourtant bien une barre qui est dessinée sur les documents officiels et les plaques de rue.

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Plaque de rue (Photo Jacques Dulphy, 2011).

* * *

Sources: PR

Mise(s) à jour:
13/03/2012 Ajout de commentaires.
19/12/2011 Barre au lieu de bande et ajout de document.
14/11/2011 Modification complète.
06/01/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright