80 518 - MARTAINNEVILLE
(Somme)

D'azur au chevron d'argent, chargé de trois trèfles de sable, accompagné de trois molettes d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

La commune relève les armes de la famille Du Bus, qui tirait son nom d'un ancien hameau constitué autour de deux manoirs aujourd'hui disparus.
Jusqu'au XIXe siècle en effet, Martainneville portait encore le nom de Martainneville-lès-Butz, pour se différencier de Martaigneville, hameau de Bourseville (80).
Le hameau des Butz (qui comprenait le Grand et le Petit-Butz) n'existe plus. Mais il a donné, au Moyen-Âge, son nom à une famille notable, dont le premier connu est Guillaume du Bus, chevalier, seigneur du Grand-Butz et du Petit-Butz vivant en 1270. En 1293, Robert du Bus, fils de Raoul du Bus, demeurant à Martainneville-les-Butz, vend trois journaux de terre à un nommé Enguerrand Sorel (d'après Belleval, Trésor généalogique de la Picardie, 1860).
En 1350 Alix du Bus, épouse du chevalier Firmin d'Aigneville, fait passer le Grand-Butz dans la famille d'Agneville. En 1590, Geneviève du Bus, fille de Jean du Bus, écuyer, seigneur du Petit-Bus, épouse de François de Créquy, vicomte de Langre, devient à son tour seigneur du Petit-Bus. C'est la dernière du nom.
Ces armes sont déjà données pour la commune de Martainneville par Roger de Figuières (1892) (tome 7 du Cabinet historique de l'Artois et de la Picardie, p 303
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Armes de la famille du Bus.
Gouache de Marcel Stiennon, 1985.
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: TR

Mise(s) à jour:
01/03/2012 Ajout d'un document.
04/02/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright