L'Armorial 


64 122 - BIARRITZ
Chef-lieu de deux cantons (Pyrénées Atlantiques)

(1870) D'azur à la barque montée par cinq hommes, dont l'un d'entre eux s'apprête à harponner une baleine qui plonge dans les flots, le tout au naturel; au chef d'or chargé de trois coquilles au naturel, celle de senestre disparaissant sous un franc-canton de gueules à l'étoile d'argent.

Devise: « aura sidus mare adjuvant me » (j'ai pour moi les vents, les astres et la mer).

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Ces astres rappellent que, durant plusieurs siècles, la principale richesse des habitants de Biarritz consista dans le produit de la pêche à la baleine, pêche qu'ils durent abandonner à la fin du XVIe siècle, ce cétacé ayant quitté nos parages. Il est à présumer que cette profession fut pratiquée dès le Moyen Age, car, vers le milieu du XlVe, apparait un sceau représentant les pêcheurs de baleine et portant en exergue: Sigillum consilii de Beiarriz. Le blason de Biarritz a été composé à une date indéterminée d'après ce sceau du XlVe siècle.
(Site de la ville)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la ville, 2012.



Enveloppe du district, 1995.



Blason adhésif, carte postale Krôma No 356.
(Collection privée)



Carte postale (détail).



Carte postale QSL (détail).

* * *

Sources: SI

Mise(s) à jour:
20/03/2018 Ajout de quatre documents.
18/01/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright