76 758 - YVETOT
Chef-lieu de canton (Seine Maritime)

(XIXe s.) De gueules à deux gerbes de blé d'or, soutenues de deux navettes du même posées en sautoir.

Décorations:
Croix de guerre 1939-1945.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Devenue chef-lieu d’arrondissement, la ville resta longtemps sans se préoccuper d’un blason. Mais c’est en 1856, à l’initiative du Sous-préfet de l’époque, qu’apparut pour la première fois la nécessité d’attribuer à la ville des armoiries. Pour orner le Bâtiment des Archives Départementales de Rouen, le Préfet de la Seine-Inférieure demande que les chefs-lieux d’arrondissements (Rouen, Le Havre, Dieppe, Neufchâtel-en-Bray et Yvetot) fournissent leurs armoiries. Yvetot est la seule à ne pas en posséder. On lui attribue alors un blason formé, pour moitié droite, de l’écusson de la Maison du Bellay et, pour moitié gauche, de celui de la famille d’Albon.
En 1861, M. Pierre Lefèvre, Maire, et la municipalité réétudient les armoiries pour les personnaliser: c’est ainsi qu’apparaît pour quelques années un blason: «d’azur (bleu) aux trois gerbes d’or, une en tête et deux en pointes, abaissées sous un N (Napoléon) d’or surmonté d’une étoile d’argent à dextre sur le champ, le tout sous une couronne murale à cinq créneaux».
Puis d’autres projets apparurent les années suivantes, notamment un blason «de gueules (rouge) à deux gerbes de blé d’or accompagnées, en pointe, de deux navettes du même passées en sautoir», prémices du blason actuel.
Il faudra attendre 1874 pour voir le Conseil Municipal adopter définitivement les armoiries, encore utilisées aujourd’hui: «de gueules aux deux gerbes de blé en chef et aux deux navettes passées en sautoir en pointe, le tout d’or». Les deux navettes et les deux gerbes de blé rappellent la tradition agricole et textile de la ville. L’ensemble a été placé sous une couronne murale de quatre créneaux, symbole de l’ancienne royauté, puis principauté yvetotaise. On ajoutera, à la pointe de l’écu, la Croix de Guerre décernée à la ville le 11 novembre 1948.
(Site de la commune, 2012)

Blasons des communes de Seine Maritime, D. Joulain, D. Juric et R. Taconet.

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2012.



Panneau de ville.
(Photo Jacques Dulphy, 2017)



Affichage.
(Photo Jacques Dulphy, 2017)



Affranchissement mécanique de la mairie, 2006.

* * *

Sources: SI AD

Mise(s) à jour:
06/09/2017 Ajout de trois documents.
22/10/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright