94 080 - VINCENNES
Chef-lieu de deux cantons (Val de Marne)

(1889, 1952) De gueules au château d'argent donjonné et crénelé, posé sur un chemin de ronde crénelé, flanqué à dextre et à senestre d'une échauguette, le tout posé sur une risberme, d'argent maçonné et ajouré de sable, accompagné en pointe de trois boulets mal ordonnés d'argent; au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or.

Devise : «liliis justitia lapidibus fama» (la justice par les lis, la renommée par les pierres).

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

"Vers 1889, un comité de jeunes gens, pour orner les invitations à un bal qu'il donnait, fit établir des armoiries. (...)
Ils se servirent de l'écusson de la ville de Paris, se bornant à remplacer la nef symbolique de Lutèce par l'image du donjon. Ils firent par ailleurs placer en pointe trois boulets rappelant la garnison d'artillerie. Le graveur plaça l'écusson sur un cartouche orné d'enroulements et le surmonta d'une couronne.
Lors de la construction de l'hôtel de ville, l'architecte Calinaud se servit de ce blason et de son cartouche comme ornementation. Après avoir été soumise à la commission d'Héraldique de la Seine, la composition du blason fut déterminée par un arrêté préfectoral du 20 juin 1942 et, le 31 mars 1952, le conseil municipal de Vincennes fixa définitivement ses ornements extérieurs: c'est l'héraldiste vincennois Robert Louis qui a réalisé les traits et les coloris de ces armoiries."
(Site de la ville)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

Sources: SI RL

Mise(s) à jour:
16/08/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright