80 661 - RAINNEVILLE
(Somme)

Écartelé: aux 1er et 4e de gueules à trois fasces d'or, aux 2e et 3e d'argent à trois étoiles de sable.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

La famille De Rainneville, ou plus exactement Vaysse de Rainneville, est entrée en possession de la seigneurie de Rainneville par achat en 1765 à Honoré de Barjac, écuyer, par Louis-Alexandre Vaysse de Longueval (1729-1804), chevalier, seigneur de Longueval, issu d'une famille originaire du Quercy.
Il se fit dès lors appeler, comme ses descendants, De Rainneville tout court.
La famille, titrée vicomte en 1825 (avec Alphonse, conseiller d'Etat et député), conserva la seigneurie de Rainneville jusqu'à la Révolution de 1789. Joseph de Rainneville, fils d'Alphonse, né en 1833 à Allonville (Près d'Amiens), député puis sénateur de la Somme, est le dernier du nom; il meurt sans enfant en 1894 d'une demoiselle d'honneur de la tsarine, Alexandrine Petrovo-Solovay, laissant ses domaines ainsi que le château d'Allonville, où il résidait, à ses neveux, qui vendirent en 1910.
Le Grand armorial de France (Jougla de Morenas & de Warren) et Borel d'Hauterive donnent aux De Vaysse de Rainneville un blason légèrement différent de celui qui est peint sur la verrière de Rainneville: chez eux, c'est un écartelé aux I et IV d'argent à trois étoiles de sable et II et III de gueules à trois fasces d'or.
Mais la différence avec le blason de la verrière (devenu celui de la commune) est sans doute due à une lecture inversée de l'artiste verrier. C'est une forme de "brisure" involontaire qui en vaut bien une autre!
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Extrait de l'hebdomadaire "L'Action Agricole Picarde" du 1er juillet 2011.
"Les villages vus du ciel".
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: AP

Mise(s) à jour:
03/07/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright