02 031 - AUBENTON
Chef-lieu de canton (Aisne)

D'or au château couvert et girouetté de gueules (, ouvert du champ, ajouré et maçonné de sable).

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Aubenton, la patrie de l'aviateur Jean Mermoz doit son nom à son site de confluence des rivières Aube et Thon. L'histoire de ce bourg de Thiérache est jalonnée de nombreuses destructions mais l'une d'elles explique les armoiries du lieu. Elle nous est rapportée par le chroniqueur Jehan Froissart historien officiel du roi d'Angleterre Édouard III.
Lorsque la guerre de Cent Ans débute en 1337 ,Aubenton est une riche ville drapière dotée depuis 1228 d'une charte de libertés mais aux frontières Nord du royaume de France face au comté de Hainaut...allié à l'Angleterre. A cause d'un raid français sur la ville de Chimay (dont Froissart est un habitant) Aubenton situé à 30 km au Sud-est victime de représailles.
Jean de Hainaut qui est le beau frère d'Edouard III, prend la ville mal protégée par une palissade de bois et la saccage.
La ville se relève de ses ruines et se dote en 1348 d'une muraille de briques
dont deux tours nous sont parvenues: la tour de Chimay...la bien nommée et la tour Daniel. Ainsi s'explique la couleur de gueules du château représenté sur les armoiries.
D'après: le chanoine Alphonse Pire, Histoire d'Aubenton Chauny 1958 et Alain Schienger, Quand l'histoire passe par Aubenton et...s'y arrête, Ed Pagnoud.
(Patrick Cavelier)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
32e volume, Soissonais - Ile de France, folio No 506.

* * *

Sources: DH

Mise(s) à jour:
01/07/2016 Ajout d'un commentaire.
28/04/2012 Modification du dessin et ajout document.
13/03/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright