25 565 - TOUILLON ET LOUTELET
(Doubs)

(2018) Tranché d'azur et d'or, à la demie jument cabrée combinée à une pile ondée posée en bande, d'argent, brochant sur la partition et accompagnée de deux annelets entravaillés avec deux bâtons alésés et passés en sautoir, de l'un en l'autre.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Nicolas Vernot.
SYMBOLIQUE
Ces armoiries allient tradition et audace, à l’image d’une commune à la fois enracinée et pleinement tournée vers l’avenir.
Le cheval Gauvain
La demi-jument cabrée soutenue et terminée par une pile ondée en bande, le tout d’argent, évoque un aspect très original du patrimoine immatériel de la commune: la légende du cheval Gauvain, qui explique cette curiosité locale que constitue l’intermittence de la Fontaine-Ronde. On raconte que la jument du sire Amauri de Joux se serait arrêtée à cette fontaine pour y boire longuement. S’impatientant du temps mis par sa monture à se désaltérer, Amauri mit pied à terre et constata alors avec stupeur que son cheval n’avait plus d’arrière-train et que toute l’eau qu’il buvait se répandait au sol par une blessure géante. C’est, dit-on, depuis ce temps-là que la source est intermittente: quand la jument, devenue invisible, se désaltère, l’eau de la source cesse de couler; elle reprend son débit lorsque l’animal cesse de boire.
Sur l’écu, la jument est figurée en plein élan, dynamique à l’image d’une commune qui s’est beaucoup accrue et développée au cours des deux dernières décennies.
Le tranché d’azur et d’or
L’écu est divisé en deux parties pour rappeler que la commune est constituée de deux agglomérations: Touillon et Loutelet.
L’azur, couleur de l’eau, symbolise Touillon, toponyme désignant autrefois une source ou un marécage.
L’or, métal évoquant la lumière, la chaleur et la générosité, en un mot l’hospitalité, symbolise Loutelet, toponyme dérivé du latin hospitalem, désignant un lieu d’hébergement, probablement un petit hôpital ou une hostellerie.
La topographie est respectée : Touillon est situé plus haut que Loutelet, les deux localités étant séparées par une route passante qu’évoque le cheval en mouvement. Le tranché (division en diagonale) indique que les deux localités sont situées à flanc de coteau, sur un versant exposé plein sud (l’or de la lumière du soleil sous le ciel bleu).
En outre, l’azur et l’or sont les couleurs de la Franche-Comté.
Enfin, l’or évoque les fleurs de gentiane dont on extrait un alcool apprécié, et l’azur l’eau des deux fontaines, des deux ruisseaux et des deux étangs ; quant à l’onde d’argent, elle peut rappeler la production laitière.
Le thème de l’anneau
L’ajout des deux annelets permet de compléter la symbolique de la composition, pour évoquer:
- l’union (alliance) entre les deux agglomérations;
- les pièces de monnaie échangées lors des foires du Touillon, déjà attestées au XVIe siècle;
- les productions économiques, de manière stylisée (meules de comté, boîtes de Mont D’or, cadrans d’horloge);
- la Fontaine Ronde.
Les entrelacs
Les anneaux sont entravaillés (entrelacés) avec deux bâtons afin de rappeler les armes d’or fretté d’azur des sires de Joux, présents non seulement dans la légende, mais aussi dans l’histoire puisqu’au Moyen Age, Touillon-et-Loutelet était situé à l’extrémité sud-ouest de la seigneurie de Joux.
Épicéa et gentiane
Les deux branches d’épicéa et les gentianes jaunes sont représentatives de la flore du Haut-Doubs.
(Nicolas Vernot)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Dessin de Nicolas Vernot.
Page Facebook du maire de la commune, 2018.



Article de presse L'Est Républicain du 27 juin 2018, (site du journal).

* * *

Sources: SI AP

Mise(s) à jour:
29/06/2018 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright