62 832 - TUBERSENT
(Pas de Calais)

D'or à la croix ancrée de gueules, chargée en cœur d'une rose d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome II, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 178.

A la croix ancrée des De Courteville d'Hodicq (d'or à la croix ancrée de gueules; Courteville est un hameau de Tubersent), la commune a superposé, pour composer ses armes dans les années 1990, une rose prétendûment empruntée aux De Poilly. Les De Courteville d'Hodicq furent seigneurs de Courteville du XIIIe siècle à la fin du XVIIe siècle. Claude-François de Poilly était (selon l'Armorial du pas-de-Calais, tome 2, 1996, p 374) seigneur de Tubersent au début du XVIIIe; mais les De Poilly portaient deux anémones (d'azur au chevron d'or accompagné en chef de deux anémones tigées et feuillées d'argent, et en pointe d'un lion du même lampassé de gueules), et non deux roses. On retrouve ces anémones sur les armes de la commune de Maresville (62) dans le même département.
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Armes de la famille De Courteville.
Gouache de Marcel Stiennon, 1975.
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: AD

Mise(s) à jour:
03/11/2017 Ajout d'un commentaire et d'un document.
10/10/2017 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright