65 440 - TARBES
Chef lieu de département (Hautes Pyrénées)

(1380) Écartelé d'or et de gueules.

Décorations:
Croix de guerre 1939-1945.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

En 1482, l'écu écartelé était surmonté d'une crosse et d'une mitre d'évêque avec la mention circulaire: "Sagerades deu saget de la dite vila et ciutad de Tarbes".
En 1699, les attributs religieux furent remplacés par une couronne comtale à 16 perles dont 9 visibles (souvenir des comtes de Bigorre) avec de chaque côté de l'écu: à dextre, une branche de laurier à 6 baies, à senestre une palme à 2 régimes.
En 1722, la couronne devint baronale (hommage aux seigneurs de l'époque) avec des branches de palmier des deux côtés de l'écu.
En 1860, la couronne est devenue "murale" à 4 donjons crénelés (souvenir posthume aux fortifications démolies deux siècles plus tôt).
L'écu est orné: à droite par une branche de chêne fruitée (symbole de la force), à gauche par une branche d'olivier fruitée (symbole de prospérité)
De 1914 à 1948, les spécialistes en héraldisme (sic) décrivent ainsi les armoiries de Tarbes: "blason écartelé, 1 et 4 d'or, 2 et 3 de gueules surmonté d'une couronne murale à 4 donjons crénelés". A dextre, branche de chêne fruitée, à senestre, branche de laurier fruitée au naturel, se croisant en sautoir sous un retroussis de cartouche portant l'inscription : République Française.
(Site de la ville de Tarbes)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2015.



Armorial de La Planche, 1669,
(Site Herald Dick Magazine)



Flamme postale, 1962.



Chromo des Cigarettes Laurens.



Carte postale, détail.

* * *

Sources: AH SI

Mise(s) à jour:
03/07/2015 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright