65 432 - SOUBLECAUSE
SOBLACAUSA
(Hautes Pyrénées)

D'azur au chevron d'or accompagné en chef d'une tête de Maure de sable et en pointe de la lettre capitale S d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Voici le commentaire de Stéphane Abadie sur son site La page de Stéphane ABADIE (avec son aimable autorisation):
LES ARMOIRIES DE SOUBLECAUSE
Il y a une vingtaine d'années, une longue série d'articles parut dans un journal sous la plume de Jean Védère, concernant les Blasons et armoiries des Hauts-Pyrénéens. Ces articles sont conservés dans trois gros classeurs en libre accès dans la salle de lecture des archives de Tarbes. Nous avons soupçonné en d'autres occasions ces blasons d'être en grande partie des faux fabriqués pour l'occasion. L'article concernant Soublecause, publié en 1982, offre un parfait exemple de ces contrefaçons.
L'article se compose de quatre parties: description du blason de la famille de Franclieu et de ses possessions, description du blason de Soublecause, démographie du village depuis 1806, et extraits de la monographie communale de 1887. Notons immédiatement l'approximation des sources: le soi-disant compte-rendu de l'instituteur en 1887 est en fait un extrait de l'Enquête des Paroisses de 1783, rédigée par le curé Jean Viau !
L'auteur décrit et commente ensuite le blason de Soublecause: «On peut donc admettre qu'à l'instar de leurs châtelains, soit comme récompense de leurs services, soit en hommage de leurs maîtres, les gens de Soublecause aient eu comme blason communal un écu d'azur au chevron d'or, à une seule tête de maure, et dans la pointe, un S d'or. Telle est l'explication très plausible fournie à l'appui du croquis découvert dans un grenier - lui aussi très XVIe siècle- de Rivière-Basse».
Remarquons d'abord que les villages comme Soublecause n'ont jamais été dotés d'armoiries au moyen âge ni à l'époque moderne. Seules les petites villes comme Vic, Rabastens ou Maubourguet, qui disposaient d'un corps de ville et d'une «personnalité morale», comme nous dirions aujourd'hui, ont eu des armoiries qui servaient notamment à cacheter les actes officiels.
Si on veut parler des armoiries de Soublecause, il faut donc parler des armoiries de ses seigneurs. Les «braves agriculteurs et paysans» de Soublecause n'ont jamais eu d'armoiries, n'en ayant pas l'usage, contrairement à leurs maîtres.
Analysons maintenant la «découverte» du blason du village. Il s'agit d'un «croquis», non-daté, non documenté et non localisé, trouvé dans un «grenier de Rivière-Basse» «très XVIe siècle» pour toute preuve de datation (alors que ces armoiries sont supposées dérivées des armes de la famille de Franclieu, installée là dans le deuxième quart du XVIIIe siècle!).
Tout sonne faux dans cette analyse, d'autant que la présence de lettres dans un blason est aussi tardive que problématique (et sert pour l'auteur de l'article de preuve décisive pour l'attribution à S...oublecause !).
Jusqu'à preuve du contraire, cette armoirie de Soublecause est donc une création contemporaine, imaginée à partir des armes authentiques de la famille de Franclieu.
(Voir la suite sur le site en référence)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

Sources: AO

Mise(s) à jour:
21/05/2015 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright