55 196 - FREMEREVILLE SOUS LES COTES
(Meuse)

(2014) D'or à la bande de gueules chargée de trois fleurs d'edelweiss d'argent boutonnées d'or et accompagnée en chef d'une baratte de gueules et en pointe d'un corps d'alambic de gueules également surmonté de son chapiteau au col de cygne du même vers la dextre et chauffé par un feu d'argent.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Robert André Louis et Dominique Lacorde.
Adopté le 24 septembre 2014.
La bande évoque l'étole de diacre de saint Étienne le patron de la paroisse.
Les edelweiss symbolisent le courage, la vaillance et ainsi le toponyme Frémeréville, jadis Fréméa Villa, du nom germanique Framarius du vieil allemand Fram: vaillant courageux.
L'alambic et les rameaux de mirabellier illustrent la réputation des vergers et la distillation qui se pratique toujours à Frémeréville.
La baratte évoque le sobriquet "babeurre" des habitants de Frémeréville sous les Côtes.
(D'après un document aimablement transmis par Robert A. Louis)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Dessin de Robert A. Louis.
(Aimablement transmis par son auteur)



Article de presse L'Est Républicain, Meuse du 27 avril 2015.
(Aimablement transmis par Dominique Lacorde)



Les armoiries en céramique posées à l’entrée de la mairie.
( Photo Dominique Lacorde, 2015)

* * *

Sources: AO AP CL

Mise(s) à jour:
06/03/2019 Ajout d'un lien.
29/05/2015 Ajout d'un document.
27/04/2015 Ajout d'un document.
14/10/2014 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright