77 318 - MORTCERF
(Seine et Marne)

(1991) De gueules à deux flèches renversées d'or passées en sautoir cantonnée aux 1er, 3e et 4e d'un besant enfermé dans un annelet d'argent et au 2e d'un croissant, le tout d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

«Composé par MOLINIER Jean-Claude et adopté par la municipalité en septembre 1991.(...)
TOPONYMIE:
Le nom est d'origine latine More, les marais et Essartum, le défrichement. Mortcerf est donc le lieu marécageux qui a été défriché
EXPLICATIONS:
Le blason s'inspire de celui qui est gravé sur un des piliers de l'église. Il appartient à un seigneur non identifié et les émaux sont inconnus. La reprise intégrale des armes de famille étant interdite pour les municipalités, il suffit d'en reprendre un ou plusieurs éléments.
Le gueules est la couleur de la Brie à laquelle appartient Mortcerf.
Les deux flèches d'or rappellent la légende qui explique comment Mauressart est devenu Mortcerf. Un jour un chasseur blesse un cerf à Crèvecoeur. Le cerf lui parle; le chasseur s'écrie "à quel Crèvecoeur!"; c'est populairement l'explication du nom de cette commune. Le cerf meurt à Mauressart qui devient Mortcerf.
Ces flèches sont mises en sautoir pour saint Pierre, le saint patron secondaire de la paroisse; il est normalement représenté par des clés mises en X.
Le croissant d'argent provient du blason gravé dans l'église; il appartient au seigneur non identifié.
Les trois vires du blason gravé dans l'église sont modifiées en besants enfermés dans un anneau pour représenter deux choses. Ils symbolisent des pièces de monnaie, rappelant ainsi l'argent donné par saint Nicolas pour libérer trois prostituées; il est le premier saint patron de la paroisse. Ces besants indiquent aussi que c'est à Mortcerf que le roi Jean le Bon a signé l'édit créant le Franc, au château de Bécoiseau; c'est pour cette raison qu'ils sont enfermés dans un anneau, ce dernier étant une marque de souveraineté.
Les ornements représentent une gerbe de blé d?'or pour honorer l'activité agricole, mise en sautoir par la pointe et liées de gueules avec une branche de chêne de sinople, fruitée d'or pour la forêt de Crécy.
La couronne de tours est le symbole échu aux communes, elle n'a rien à voir avec d'éventuelles fortifications.»
(D'après un document de la mairie, aimablement transmis par Jean-Paul Fernon)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2013.



Bulletin municipal, No 107, janvier 2010.



Enveloppe de mairie, 2010.

* * *

Sources: SI ML

Mise(s) à jour:
04/12/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright