62 418 - HAUTEVILLE
(Pas de Calais)

Écartelé: aux 1er et 4e d'argent à la fasce de sable chargée de trois molettes à cinq rais du champ, au 2e et 3e de sable à trois lions d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome I, P. Bréemersch, J-Y. Léopold.

Grand personnage du XVIe siècle, trésorier de la Toison d'or en 1581, né à Arras vers 1528, mort à Bruxelles en 1607 (son tombeau et celui de sa famille est à Sainte-Gudule de Bruxelles), diplomate et partisan de la politique espagnole en Pays-Bas, Christophe d'Assonleville était aussi seigneur d'Hauteville.
La commune en relève les armes, écartelées aux 1 et 4 d'argent à la fasce de sable chargée de trois molettes d'argent, et aux 2 et 3 de sable à trois lions d'argent. Si les quartiers à la fasce et aux molettes sont incontestablement D'Assonleville "originel", ceux aux trois lions sont plus mystérieux.
Christophe d'Assonleville s'était marié en 1559 à Marguerite Scheyfve, fille de Jehan Sheyfve (+1581), qui fut ambassadeur de Charles-Quint en Angleterre, et qui portait de gueules au chef d'or chargé de trois têtes de loups de sable. Les trois lions ne sont donc pas dans les armes de l'épouse. Peut-être étaient-ils dans celles de sa mère: il était fils de Jehan d'Assonleville et de Gillette Desprets, aux armes peut-être inconnues.
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Armes de la famille d'Assonleville "anciennes".
Gouache de Marcel Stiennon, 1966.
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: AD

Mise(s) à jour:
25/10/2016 Ajout d'un commentaire et d'un document.
30/10/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright