55 071 - BRANDEVILLE
(Meuse)

(2013) D'azur semé de croisettes latines d'or, au brasier de gueules mouvant de la pointe surmonté d'un coeur d'or enflammé de gueules.

Décorations:
Croix de guerre 21914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Dominique Larcher et Dominique Lacorde.
Adopté le 22 juin 2013.

"Les armoiries supposées du comté de Brandeville (Theodore d’Allamont) ont été reprises de la taque de cheminée datée de 1669, représentant un ange portant un coeur enflammé au-dessus d'un brasier avec cette devise: «Ce feu descend du ciel et remonte à sa source». Brandeville: Brasier, vient de brandon, torche de paille (mettre le feu) écobuage, peler la terre en arrachant les mottes avec les herbes et les racines que l'on brûle ensuite pour fertiliser le sol avec les cendres.
Le coeur enflammé a été repris de la taque moyenâgeuse du comté de Brandeville.
Le semé de croix évoque la bataille de Brandeville qui eut lieu le 29 aout 1914 et qui vit mourir 600 soldats français et autant d’Allemands.
L’ange de la taque a été repris dans les ornements ; on a gardé les deux anges pour tenir l'écu qui sont de chaque côté de l’autel. La devise trouvée sur le blason de 1669 du comté de Brandeville et duquel nous nous sommes inspirés est : « Ce feu descend du ciel et remonte à sa source ». On comprend donc que le feu vient en premier du ciel, donc du coeur enflammé représenté dans ce blason. On peut aussi y voir le Sacré Coeur souvent représenté enflammé qui projette son feu sur le brasier de Brandeville. Il met le feu à la terre. Dans ce blason est dessiné un ange repris dans les ornements. On a donc affaire à un blason très “christianisé”, très chrétien: ange, coeur enflammé, feu (vengeance de Dieu), brasier également symbole de Moïse recevant les tables de la Loi (Le buisson ardent)...
Dans le listel, à gauche, un fer de cordonnier rappelle la longue histoire de Brandeville dont, à une certaine époque, les cordonniers étaient la plus importante profession; à droite, une grappe de raisin rappelle que Brandeville avait de très nombreuses vignes et fabriquait un vin pétillant renommé.
La Croix de Guerre, méritée par Brandeville pour sa conduite exemplaire durant la Grande Guerre, est appendue à l’écu."
(D. Larcher et D. Lacorde)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Dessins des auteurs.
(Aimablement transmis par Dominique Lacorde)



Délibération du 22/06/2013.
(Aimablement transmise par Dominique Lacorde)

* * *

Sources: AO

Mise(s) à jour:
15/07/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright